Un endroit très convoité par les curistes
28 Avr 2019
Partager

Stations thermales de la région de «Ouled Ali» à Guelma

Un endroit très convoité par les curistes

Par: 
Lu 12194 fois

Chaque année, les stations thermales de la wilaya de Guelma accueillent entre 100 000 et 200 000 visiteurs qui viennent des quatre coins du pays et même de l'étranger pour des cures thermales et de relaxation.

A vrai dire, la destination «Guelma» est très demandée notamment pendant le printemps, qui est la saison idéale pour faire des cures et pour se soigner grâce aux bienfaits de l'eau thermale riche en minéraux et en souffre. Il faut savoir que les cures thermales soignent une multitude de pathologies particulièrement les maladies inflammatoires, de la peau, et pour cette raison, la majorité des curistes choisissent cette destination de l'Est algérien.

Dans la région de Ouled Ali à la commune de Héliopolis, qui est située au nord- ouest de la wilaya de Guelma, le visiteur va découvrir la beauté de la nature, la séduction des forêts et des plaines lors de son séjour dans les complexes thermaux de la vallée de Ouled Ali qui sont assez captivants et réputés par leurs eaux chaudes. Dans ces complexes situés en pleine montagne et entourés de champs de blé, on peut sentir l'air pur et profiter de la tranquillité de l’endroit, et des bienfaits de l'eau chaude.

Pour être précis, l'eau sort de la terre à une température qui  varie entre 55° et 65°.

Parmi les complexes les plus connus de la région de Hammam Ouled Ali, il y a les  stations thermales de Bouchahrine. Ces dernières sont sises dans un endroit incroyable et surprenant qu’il faut absolument visiter, puisque depuis toujours, l'eau chaude coule à des températures très élevées.

Sur les lieux, nous avons rencontré une dame de la wilaya de Batna qui s'est déplacée en famille en quête de quiétude pour un séjour de quatre jours au complexe Bouchahrine.  Selon cette dame : «c'est relaxant de séjourner ici, on peut profiter de l'eau thermale qui est très chaude et se procurer beaucoup de bien avec ce petit vent très frais des montagnes qui entourent le complexe».

La même femme abonde dans ce sens : c'est magnifique et c'est unique. Au niveau de ce complexe, on peut profiter, d’une part, des eaux hyperthermales riches en sulfate et en calcique, d’autre part, nouer des connaissances et sympathiser avec des personnes qui viennent de plusieurs wilayas du pays. La plupart de ces gens viennent surtout pour découvrir les richesses de l'Algérie».

En fait, le complexe de Bouchahrine de la commune de Héliopolis affiche toujours complet, notamment durant les week-ends, puisque les visiteurs viennent pour des cures et profiter du cadre de l'endroit qui est idéal pour se reposer. Selon M. Hamadi Souissi, le directeur du complexe Bouchahrine, l’endroit offre un cadre rêvé pour le repos, dans des bungalows au nombre de 64 du complexe disposant tous d'un bain traditionnel avec une eau thermale coulant à une température de 55°.

  1. Souissi Hamadi a indiqué que le complexe Bouchahrine compte élargir ses prestations notamment en offrant tout type de cure pour la clientèle qui devient de plus en plus exigeante, notamment celle demandant des cures d'amincissement,  d'algothérapie, et les différentes cures d'hydrothérapie et de relaxation, souligne M Souissi Hamadi. Pour cette raison, le complexe Bouchahrine devra offrir bientôt toute cure aux visiteurs, une fois les travaux d'extension du complexe achevés, ajoute Hamadi Souissi.

Pas loin de ce complexe Bouchahrine, il y a aussi le complexe «El- Barka» situé dans  la région de Hammam Ouled Ali,, un lieu très visité par les curistes et les malades qui viennent en masse pour faire des cures d'hydrothérapie et de  physiothérapie.

En effet, les eaux minérales du complexe El-Barka sont réputées par leurs vertus thérapeutiques qui sont millénaires et lesquelles sont très bénéfiques pour leurs hyper-thermalités puisqu’elles émergent naturellement à 57° et sont richement minéralisées, bicarbonatées  et sulfatées calciques et riches en oligoéléments.

Selon le médecin du complexe El-Barka, Mme Rabachi Imane qui est responsable du service des soins : «les eaux thermales de la région de Hammam Ouled Ali sont recommandées pour soigner plusieurs maladies  grâce à leur composition chimique et physique dans la prise en charge de plusieurs affections chroniques.

La Dr Rabachi Imane révèle aussi que «les cures thermales soignent une quantité de pathologies à savoir les maladies de rhumatologie, inflammatoire, et même les sujets atteints de maladies neurologiques et de dermatologie».

Selon le même médecin, les malades viennent en masse pour faire des cures thermales englobant des soins médicales durant leur séjour.

Le complexe «El-Barka» propose aussi des cures libres de détente, explique Ahmed Bentrad, un masseur-kinésithérapeute.

Ce dernier indique que «la clientèle demande beaucoup plus des cures d'amincissement et des cures de rhumatisme notamment pour les personnes âgées

Un visiteur algérien résidant en France témoigne que c'est sa seconde visite, après 25 ans, dans cette région, pour profiter des cures d'hydrothérapie et de physiothérapie non sans qualifier les bienfaits que procure cette eau chaude. C’est magnifique, avoue-t-il.

En outre, il y a  pas mieux que de prendre la direction de Guelma pour profiter des sources thermales, lesquelles ont des vertus relaxantes mais aussi thérapeutiques et curatives. La majorité des visiteurs  témoignent que les stations thermales de Guelma sont l'endroit idéal pour profiter et pour reprendre de la force et se revitaliser grâce à un paysage naturel exceptionnel.

Reportage réalisé par Chahinez Djahnine

Dernière modification le dimanche, 28 avril 2019 21:30
LCA

Le Quotidien Algérien de l’économie et des Finances

A LIRE AUSSI..

Les compagnies internationales préfèrent investir dans le schiste

L’exploration pétrolière en chute historique dans le monde

Les compagnies internationales préfèrent investir dans le schiste

Résiliation de plus de 500 actes de concession

Investissement à Constantine et Annaba  

Résiliation de plus de 500 actes de concession

Clôture de l’opération

Révision du fichier électoral 

Clôture de l’opération