Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/lechiffr/public_html/components/com_k2/models/item.php on line 877

Constantine  

Manifestation des enseignants et étudiants

Par: 
Lu 498 fois

Les étudiants des trois universités de Constantine, accompagnés par des citoyens et de jeunes collégiens, ont marché hier pour dénoncer la désignation du président du Sénat comme président de la République, et appuyer leur revendication principale, celle d'écarter tous les symboles du système Bouteflika.


A vrai dire, cette nomination a été mal perçue par les étudiants qui ont déjà marché avant-hier à travers les axes principaux de la ville des Ponts en revendiquant que la marche des citoyens avait pour but de voir tout le système disparaître.

La marche d'hier a commencé tôt le matin. Les étudiants portaient des pancartes et scandaient des slogans qu’ils faisaient entendre dans tous les départements des trois universités, qu’ils ont été interloqués par cette décision de nomination de chef de l’Etat, affirmaient-ils.

C’est pourquoi, ont-ils soutenu, ils ont demandé à ce que tous ceux qui restent des «symboles de l’ancien système » doivent partir. Ainsi, ils criaient au départ immédiat de Bensalah en arborant des pancartes où c'est écrit  « Bensalah dégage», tout comme ils disent ne pas le reconnaître en tant que président de la République pendant la période de 90 jours.

La même journée était marquée par un large mouvement de grève des enseignants de l'éducation nationale, avec un taux de suivi qui a atteint les 80%, et ce,  pour appuyer des revendications socioprofessionnelles, en réponse à un appel de l’intersyndicale autonome du secteur de l’éducation nationale.

Ce mouvement, dont le taux de suivi était important et marqué  par  la non scolarisation des élèves des trois piliers  de l’enseignement, était caractérisé simultanément par des marches durant lesquelles les participants ont scandé des slogans appelant au «respect de la Constitution», à un «changement profond» et exprimant leur refus par rapport au nouveau gouvernement de Bédoui.

Les enseignants se sont rassemblés devant le siège de la direction de l’éducation, au centre- ville avant de battre le pavé dans plusieurs avenues du centre-ville scandant des slogans appelant au «changement du système» et à la «contestation pacifique».

Dans le même sillage, ils ont rappelé également qu’ils ne reconnaissent pas le nouveau gouvernement et qu’ils continueront à marcher jusqu’à ce que tous «ceux qui ont fait du mal à l’Algérie» disparaissent pour «construire un pays comme l’ont voulu les martyrs de la Révolution, selon les «principes du 1er Novembre».

Chahinez Djahnine


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/lechiffr/public_html/templates/yoo_luna/html/com_k2/templates/default/item.php on line 276
Dernière modification le mercredi, 10 avril 2019 22:07
LCA

Le Quotidien Algérien de l’économie et des Finances

A LIRE AUSSI..

Des réussites malgré les entraves réglementaires

Pénétration des marchés extérieurs par les entreprises algériennes

Des réussites malgré les entraves réglementaires

Djellab fait le point

Ramadhan, permanence de l'Aïd et saison estivale

Djellab fait le point