Vers la réduction des prix des établissements hôteliers
17 Aoû 2019
Partager

Annaba

Vers la réduction des prix des établissements hôteliers

Par:  Chahinez Djahnine
Lu 1389 fois

Le ministre du Tourisme et de l'Artisanat, Abdelkader Benmessaoud, a annoncé, à Annaba, qu’un accord vient d’être signé entre les directeurs des établissements hôteliers et le ministère pour mettre en application des prix compétitifs et des réductions allant de 20 à 50% au niveau  des établissements dans le but d'encourager le tourisme intérieur et local, dans le cadre de la recherche d'une solution à la problématique des hausses des prix, entraînant un afflux massif d’Algériens au cours de cette saison estivale vers la Tunisie.


Par Chahinez  Djahnine  

Animant un point  de presse, en marge de sa visite de travail et d’inspection à la wilaya  de Annaba, le représentant du gouvernement a annoncé que de nouveaux établissements mis en service récemment ont permis de créer une compétitivité dans les services et les prix.

En soulignant dans cette même optique que la récente contribution de comités ministériels à un vaste processus d'inspection des institutions hôtelières afin de contrôler le respect des engagements pris concernant les prix et de meilleurs services, le ministre a affirmé que la réception de nouveaux véhicules de tourisme renforcerait l’activité des hôtels, ce qui contribuerait à faire baisser les prix et améliorer le niveau de parrainage et de services. A noter que 12 000 lits ont été mis en service dans ces hôtels réceptionnés en 2019.

M Benmessaoud a déclaré par ailleurs que le parc hôtelier a été considérablement renforcé   grâce à la réception de 96 nouveaux établissements hôteliers sur le territoire national, notamment au niveau des wilayas d’Oran, Alger et Adrar  où un nouvel hôtel de 120 lits a été mis en service dans l'extrême sud, constituant ainsi une destination touristique de qualité dans les domaines culturels, religieux et le tourisme saharien.

Duns un autre chapitre concernant la formation,  le ministre du Tourisme a précisé que des «pôles d’excellence» au niveau des 15 établissements relèvent de la formation professionnelle en coordination avec le ministère de la Formation et de l’Enseignement professionnels et des trois centres qui dépendent du ministère du Tourisme et de l’Artisanat et de l’École nationale du tourisme. Le ministre a en outre insisté sur le fait que les établissements hôteliers doivent recruter un personnel qualifié dans le domaine du tourisme et de l'hôtellerie auprès de l'École supérieure de tourisme ou des instituts du ministère du Tourisme et de l'Artisanat et des centres de formation  professionnelle pour booster la qualité de prestation de service.

Dernière modification le samedi, 17 août 2019 20:36

A LIRE AUSSI..

Les compagnies internationales préfèrent investir dans le schiste

L’exploration pétrolière en chute historique dans le monde

Les compagnies internationales préfèrent investir dans le schiste

Résiliation de plus de 500 actes de concession

Investissement à Constantine et Annaba  

Résiliation de plus de 500 actes de concession

Clôture de l’opération

Révision du fichier électoral 

Clôture de l’opération