L’exiguïté et l’inadéquation de certains services mis en cause dans le phénomène de la violence
05 Oct 2019
Partager

CHU de Tizi-Ouzou 

L’exiguïté et l’inadéquation de certains services mis en cause dans le phénomène de la violence

Par: 
Lu 1250 fois

Le centre hospitalo-universitaire (CHU) Nedir-Mohamed tend à ne plus répondre aux normes pour offrir aux citoyens un service public de qualité en raison de l’exigüité de certains de ses services, notamment celui des urgences, faisant que malades et praticiens se retrouvent dans une situation de pression qui parfois bascule vers la violence, selon des avis recueillis par l'APS auprès d'acteurs intervenants dans le secteur. Construit il y a plus de 40 ans à la périphérie du centre urbain, ce CHU ne répond plus aux normes, surtout en matière d’implantation, puisque, avec l’extension du tissu urbain, il s’est retrouvé en plein cœur de la ville et sur un axe très fréquenté avec des embouteillages énormes compliquant l’évacuation des malades, ce qui rajoute de la pression à leurs parents, s'accorde-t-on à dire. Les services aussi sont dépassés, comme c’est le cas de celui des urgences ou patients et personnel soignant se plaignent de l’exiguïté des lieux qui non seulement n’assurent pas au patient l’intimité nécessaire, mais rend la pratique de l’acte de soin difficile dans un service des plus sensibles et où la pression est à son comble. Cette "promiscuité" risque à tout instant de dégénérer en colère et en acte de violence, selon les mêmes avis. Concernant ce problème d’exiguïté et en espérant le dégel du projet d’un nouvel établissement inscrit au profit de la wilaya, la direction générale du CHU Nedir-Mohamed a prévu de relancer "incessamment" les travaux de construction d’un nouveau pavillon des urgences en R+6, structuré, pluridisciplinaire et répondant aux normes à l’intérieur de l’établissement, a-t-on appris du directeur général de cet établissement, Yazid Mouzaoui.

Dernière modification le samedi, 05 octobre 2019 20:32
LCA

Le Quotidien Algérien de l’économie et des Finances

A LIRE AUSSI..

Les compagnies internationales préfèrent investir dans le schiste

L’exploration pétrolière en chute historique dans le monde

Les compagnies internationales préfèrent investir dans le schiste

Résiliation de plus de 500 actes de concession

Investissement à Constantine et Annaba  

Résiliation de plus de 500 actes de concession

Clôture de l’opération

Révision du fichier électoral 

Clôture de l’opération